Association pour l'Appartement de Jour

Le rat-taupe nu par Raphaël

rat-taupe-51

Malgré son apparence peu engageante, le rat-taupe nu est une créature des plus singulières. Ce rongeur vivant sous terre, est tout à fait étonnant, et ceci sur plusieurs points :

Description

Petit mammifère pratiquement glabre, vivant en Afrique de l’Est, mesurant de 8 à 40 centimètres, queue comprise, pesant entre 30 gr. et 1,5 kilo. Il possède des incisives très prononcées, lui permettant  de creuser des galeries couvrant une surface jusqu’à 6 km2 et s’enfonçant à presque 2 mètres de profondeur.
Leur morphologie étant adaptée à la vie sous terre, leurs yeux et leurs oreilles sont pratiquement atrophiées, afin d’éviter que la terre n’y pénètre.  

Organisation sociale

Le rat-taupe nu vit en société, comme les insectes tels que les fourmis, les termites et les abeilles, qui vivent en colonies. Ils ont une grosse reine, seule procréatrice, des ouvrières, des nourrices, des soldats et un harem de mâles. Chaque individu a sa propre tâche. Une colonie peut comprendre de 70 à 300 membres.

Capacité de reproduction et durée de vie

La reine peut avoir jusqu’à cinq portées par an, comprenant entre 12 et 27 petits, la gestation durant 70 jours. La longévité du rat-taupe nu est exceptionnelle, vivant une trentaine d’années, équivalant à 600 ans à l’échelle humaine, surpasse de loin la durée de vie d’une de ses cousines, la souris, qui ne vit que 4 ans à peine.

Résistance aux maladies et à la douleur

La particularité du rat-taupe nu est qu’il est dépourvu de la substance « P », un neurotransmetteur impliqué dans la transmission du signal de la douleur. Cet animal est un sujet d’études scientifiques. En effet, il a développé une résistance au cancer dû à l’acide hyaluronique, secrété abondamment par son organisme.

rat-taupe-nu1 thumbRégulation de la température, eau et alimentation

Le principal ennemi du rat-taupe nu est le froid, en effet il est quasiment le seul mammifère a ne pas réguler sa température, l’équivalent des animaux à sang froid. Cet état lui permettant de très peu se nourrir. Le rat-taupe nu ne boit pas, il trouve l’eau dans les racines qu’il consomme, ce qui est une exception chez les vertébrés et il peut survivre avec de l’air contenant seulement 3% d’oxygène.

Conclusion

Malgré son apparence peut engageante, le rat-taupe nu est une exception du règne animal.