Association pour l'Appartement de Jour

Mon logement (suite) par Julien

Cela va faire bientôt 2 ans que je vis dans mon appartement. Pour l’instant tout va bien. Je réussis aujourd’hui à faire la lessive, la vaisselle, la cuisine, ainsi que des grands nettoyages. Des fois je reçois un coup de main de ma mère qui a plus l’habitude que moi pour les petits nettoyages comme la poussière.

aigles webMon quartier est un peu bruyant, le soir et la nuit, et je préfère rester chez moi. J’entends parfois des cris, des bagarres, alors je ferme ma fenêtre pour être tranquille. J’aime regarder la télévision le soir ou louer des films. Pendant la journée, il n’y a pas de problème, je suis à l’aise dans mon quartier et profite des commerces.
Le week-end, je passe beaucoup de temps avec ma mère et une fois par semaine, je mange à la Migros avec ma famille. Je n’ai plus de relations du tout avec mon père depuis plusieurs mois.

D’une façon générale, les gens qui m’entourent me trouvent bien mieux qu’avant. Je continue à diminuer mes médicaments. Des fois ce n’est pas évident. J’en parle à certaines personnes de confiance et cela m’aide.
Je continue à travailler dans le domaine du bois et j’ai augmenté mon temps de travail depuis que je ne vais plus à l’Appartement de Jour. Je garde toujours des contacts avec l’ApAJ, par exemple en écrivant dans le journal. Je peux donner de mes nouvelles aux gens qui lisent le journal. Il y aura sûrement un nouveau texte dans une année.