Association pour l'Appartement de Jour

Un monde fait de Kenjis par Kenji

Un jour, mon médecin psychiatre me dit la chose suivante : « Comme le monde serait bien si tout le monde était comme vous ! ». Je me posais déjà la question de savoir quelle était mon identité. Je réfléchissais beaucoup aussi à ma place dans la société et l’effet que j’avais sur les gens. Mais comment se combineraient les tentatives d’influencer le monde si tout le monde était comme moi ?

lorsqu-une-entreprise-cherche-recruter-des-clones-cela-veut-dire-que-son-management-est-inefficaceC’est clair qu’avec mon caractère qui a du piquant, il y aurait du piquant dans le monde. Mais pour que la sauce prenne, nous devrons comprendre que mes petites blagues, mes vannes et mes allusions ont toujours un bon fond. Certes, je peux parfois m’énerver, mais je suis assez à l’écoute des messages qu’on s’envoie pour faire baisser la tension. Je veux faire du bien, mais parfois, mes maladresses font un peu mal. Heureusement, un Kenji est un être franc. Il amènera toujours ses critiques pour pousser les personnes vers l’avant. Alors oui, ça pourrait être tendu de temps à autre. Mais on ne va pas se battre. Le Kenji intériorise et travaille sur soi.

Un monde fait de Kenjis est un monde où les gens sont accomplis. Un monde où les gens travaillent mais où ils s’amusent aussi. Dans cet univers là, on passerait moins de temps à gagner sa paie. On passerait plus de temps à ses loisirs, même si on avait moins d’argent. On se contenterait de peu de moyens pour en revanche beaucoup de plaisirs. Un ballon de foot et quatre pulls pour faire les poteaux de buts suffiraient à plusieurs heures où l’on s’éclate au jeu !

Et puis, on exploiterait plus durablement les ressources de la Terre, si on consommait moins. Les nations n’auraient plus de raison d’être, étant toutes pareilles. La concurrence économique internationale aurait laissé place à une collaboration efficace, pour préserver la Terre du gaspillage des ressources. Puis, il y a les risques de guerre qui disparaîtraient, si tout le monde arrivait à se mettre d’accord pour désarmer la planète.

Alors voilà à quoi ressemblerait un monde fait que de Kenjis. Voudriez-vous débarquer sur ma planète ?